10 place du Palet, 16000 Angoulême
16@monnaie-bulle.fr

La Bulle : c’est quoi ?

La monnaie locale complémentaire en Charente

La monnaie locale complémentaire est une monnaie qui se crée sur un territoire, en complément de l’euro. Elle favorise le développement d’une économie locale plus respectueuse de l’humain et de son environnement.

En effet, cette monnaie permet de créer du lien social et de la solidarité. Elle nous propose de nous rencontrer et ainsi localement de recréer du lien. Il s’agit d’envisager un mieux vivre ensemble et d’affronter collectivement les défis de demain. Alors, très concrètement, le développement d’une monnaie locale sert plusieurs intérêts individuels comme collectifs.

Les intérêts d’une monnaie locale complémentaire :

  • Économique : relocaliser une partie de l’économie permet de limiter les fuites de capitaux. Cela permet de préserver la richesse d’un territoire. Développer et soutenir des projets d’intérêt commun. Favoriser des solutions économiques adaptées aux besoins locaux. Créer de nouveaux emplois en Charente en créant une synergie entre les acteurs locaux. Le but est donc de promouvoir l’entreprenariat charentais.

  • Richesse humaine / lien social : donner envie de participer à la vie locale. En fait, c’est développer la solidarité globale entre les habitants du territoire. Offrir la possibilité de consommer local, en circuit court. Découvrir, connaître, apprécier et faire rayonner les talents charentais. Et donner une visibilité à la richesse culturelle de la Charente.

  • Pédagogique : comprendre comment est construit le système économique actuel. Mais aussi, de comprendre comment la monnaie locale peut nous prémunir des fluctuations monétaires actuelles. Elle permet d’avoir une réelle alternative. C’est se réapproprier l’économie à une échelle plus humaine. Et, sensibiliser le citoyen sur le rôle qu’il peut jouer dans la maîtrise de l’économie au niveau local. Finalement c’est amener du soutien entre les différents acteurs locaux.

  • Éco-responsabilité : promouvoir une action concrète pour faire face aux enjeux écologiques actuels. C’est aussi sensibiliser au coût environnemental de nos achats. Favoriser les circuits courts et ainsi limiter les émissions de CO2 sans oublier de consommer durable et de saison. Bref, développer une économie circulaire, éthique, solidaire en harmonie avec l’environnement.